Comment faire l’entretien de sa chaudière ?

Découvrez les dernières tendances
sur la décoration d'intérieur

La chaudière est l’équipement principal du système de chauffage central. Il a pour rôle de générer de l’eau chaude pour la redistribuer dans le réseau de chauffage afin de réchauffer votre logement et de produire de l’eau chaude sanitaire. Garante du confort thermique au sein de votre habitation, la chaudière requiert un entretien annuel pour assurer son bon fonctionnement, mais aussi la sécurité des résidents de la maison. Ce dossier vous invite à découvrir les informations à connaître concernant l’entretien de la chaudière.

Est-ce obligatoire d’entretenir sa chaudière ?

L’entretien chaudière est une obligation légale imposée par la loi nº 2009-649 du 9 juin 2009. Il s’applique à tous les types de chaudières, au gaz, au charbon ou au fioul dont la puissance est comprise entre 4 à 400Kw. L’obligation sur l’entretien annuel de la chaudière a été mise en place pour des raisons de sécurité. En effet, si une chaudière est mal entretenue, elle présente davantage de risques pour les occupants du logement, notamment, une fuite de monoxyde de carbone, des risques d’incendie, des intoxications, sans oublier des dysfonctionnements et pannes en tous genres.

En outre, dans la mesure où vous n’effectuez pas cet entretien régulier, vous ne serez pas couvert par votre assurance en cas de sinistre lié à votre chaudière, même si vous avez souscrit un contrat couvrant différents risques. Effectivement, votre assurance vous considèrera comme responsable des dommages causés pour des raisons de négligences. Enfin, entretenir votre chaudière permet de renforcer sa durée de vie.

Quand effectuer la révision de sa chaudière ?

Comme déjà indiqué plus haut, l’entretien chaudière doit être réalisé chaque année. Il est indiqué de faire cette révision annuelle de la chaudière à la sortie de l’hiver, à savoir au printemps ou en été. Ces deux saisons de l’année constituent les périodes chaudes. Ainsi, y effectuer l’entretien de votre chaudière vous offre la possibilité d’anticiper le futur rallumage de l’appareil qui se déroule généralement au cours de l’automne.
En choisissant ces périodes pour réviser votre chaudière, vous pourrez éviter une panne durant ou à quelques semaines de l’hiver. En effet, il serait vraiment inconfortable de devoir passer quelques jours sans chauffage, durant la saison de froid, en attendant l’intervention d’un professionnel. De plus, vous devez savoir que les réparateurs sont souvent très sollicités à partir de l’automne pour des dépannages d’urgence.

Comment se passe l’entretien de sa chaudière ?

L’entretien chaudière doit être réalisé par un professionnel agréé, plus précisément un chauffagiste spécialisé. Au cours de son intervention, le technicien procède au nettoyage et à l’examen d’un certain nombre d’éléments du système de chauffage. Pour commencer, le chauffagiste nettoie différents composants de l’appareil, dont le corps de chauffe, la veilleuse, le ventilateur, le brûleur, l’extracteur, etc.

Ensuite, il vérifie les divers éléments qui assurent le bon fonctionnement et la sécurité de l’appareil, à l’instar des éléments de raccordement, des organes de sécurité du système, de l’étanchéité du dispositif d’évacuation des fumées, etc. Le technicien se charge en outre de s’assurer du bon réglage de l’appareil et de la vérification de la mesure de la température de la fumée, du taux de monoxyde de carbone et des performances environnementales de la chaudière.

Si je suis locataire : qui doit s’occuper de l’entretien de la chaudière ?

L’obligation d’entretien chaudière annuel s’applique aux occupants d’une habitation utilisant une chaudière individuelle d’une puissance entre 4 et 400 kW, et ce, quel que soit le type de combustible. Selon la loi, le locataire doit prendre en charge l’entretien de la chaudière et donc le coût associé.

Si vous n’effectuez pas l’entretien annuel de la chaudière, le bailleur a le droit de retenir le montant de l’entretien sur le dépôt de garantie. En cas de sinistre lié à la chaudière, l’assureur peut refuser de vous indemniser. Néanmoins, en cas de dégradations conséquentes de l’appareil, c’est au propriétaire qu’incombe la responsabilité de payer les réparations ou le remplacement de la chaudière.

Puis-je faire la maintenance moi-même ?

Les décrets 2009-649 et 2009-648 du 9 juin 2009 concernant le contrôle de la chaudière spécifient que l’entretien annuel doit être effectué par un professionnel, plus précisément un chauffagiste certifié. À la fin l’entretien chaudière, le technicien vous remet une attestation d’entretien que vous devrez garder pendant deux ans. Les modalités de la maintenance et le contenu de l’attestation établi par le chauffagiste à la suite de sa prestation feront l’objet d’un arrêté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue

Maison-Mag est animé quotidiennement par des équipes toujours prêtes à vous faire découvrir de super astuces maison et jardin ! Retrouvez des actualités, des trucs et astuces, des tutos… pour mener à bien votre projet de construction, d’extension, de rénovation, d’aménagement ou de rénovation de maison/appartement.