Comment contester la facture d’un plombier ?

Découvrez les dernières tendances
sur la décoration d'intérieur

Si vous avez eu recours aux services d’un expert en plomberie ou d’un chauffagiste. Il se peut que la facture de ses interventions ne corresponde pas au devis préalablement signé. Voici alors comment la contester.

Vérifier ensemble les travaux supplémentaires

Il se peut que des coûts supplémentaires soient nécessaires pour les travaux si des complications se présentent. Ces anomalies n’ont peut-être pas fait l’objet de votre attention au moment de conclure le contrat, mais sur place, elles doivent être réglées pour le bon fonctionnement de vos installations. Il peut s’agir d’une fuite de gaz constatée lors de la réparation de la chaudière ou des soucis d’arrivée d’eau en raison d’un robinet vétuste.

Définir le rôle du professionnel

Les travaux supplémentaires ne sont peut-être pas la raison principale pour laquelle vous avez fait appel à des personnes qualifiées. Si la tâche que vous lui avez confiée engendre d’autres frais, elle ne doit pas être entamée sans un accord au préalable. Le professionnel a alors le devoir d’informer le consommateur avant de procéder aux travaux. Ainsi, le plombier est dans l’obligation de vous procurer :

• Les détails de la prestation,
• Le prix total TTC,
• Les frais de mobilisation.

La conformité des travaux

Le client peut exiger un travail conforme aux normes imposées et au devis fait par l’entreprise. Si cela n’est pas respecté, il y a lieu de remettre en cause la facture émise à la fin de la prestation.

Si vous êtes alors victime d’une facturation abusive ou d’un travail non conforme aux services proposés, deux options s’offrent à vous.

La conciliation à l’amiable

Si la facture diffère du devis ou s’il n’y a pas eu de devis, une lettre de conciliation est adressée au plombier en cause pour lui exposer les motifs de la plainte et les exigences du client.

La procédure judiciaire contre le plombier

Si au bout de 8 jours après l’envoi de la lettre, le client ne reçoit pas de réponse favorable, le plombier est exposé à d’autres poursuites. Une mise en demeure à l’encontre de l’expert est alors déposée à titre d’avertissement.

Selon l’issue des procédures, l’entreprise ou le plombier responsables s’engagent à réparer les torts. Si une négociation a été conclue entre les deux parties afin de trouver un terrain d’entente sans recours à la justice, la facture est revue et ajustée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue

Maison-Mag est animé quotidiennement par des équipes toujours prêtes à vous faire découvrir de super astuces maison et jardin ! Retrouvez des actualités, des trucs et astuces, des tutos… pour mener à bien votre projet de construction, d’extension, de rénovation, d’aménagement ou de rénovation de maison/appartement.