Comment chauffer toute la maison avec un poêle à bois ?

Découvrez les dernières tendances
sur la décoration d'intérieur

Le poêle à bois est un équipement de chauffage performant, économique et respectueux de l’environnement. Si auparavant il permettait de chauffer principalement la pièce où il était installé, désormais, sous certaines conditions, il est possible de répartir la chaleur diffusée par cet équipement dans toute la maison. Découvrez dans ce billet les conditions à respecter pour parvenir à chauffer tout votre logement avec un poêle à bois.

Utiliser un récupérateur de chaleur

Le poêle à bois compte parmi les systèmes de chauffage les plus intéressants en matière de performance. Toutefois, il faut savoir que ce dispositif ne permet pas de répartir de manière équitable la chaleur qu’il diffuse. Cela se traduit par la différence de la température dans les diverses pièces de la maison. Souvent, le poêle est installé dans le salon. Ainsi, quand ce dispositif fonctionne de manière optimale, la chaleur qu’il dégage s’accumule uniquement dans la pièce où il est installé.

Pour remédier à ce problème et ainsi chauffer la maison entière avec un poêle à bois, il est recommandé d’utiliser un récupérateur de chaleur. Il s’agit d’une installation qui permet de redistribuer l’air chaud émis par le poêle à bois grâce à un système de ventilation. En distribuant l’énergie créée par le chauffage dans le logement, il assure un chauffage uniforme. Le récupérateur de chaleur pour poêle à bois est constitué d’un conduit échangeur triple paroi. L’utilisation d’un récupérateur de chaleur offre donc de multiples avantages qui sont :

  • une distribution uniforme de la chaleur dans la maison ;
  • l’amélioration des performances énergétiques de l’habitation ;
  • l’augmentation du confort thermique.

Le type de poêle à bois que vous utilisez influe également sur sa capacité à chauffer la maison dans son intégralité.

Placer le poêle correctement

Le positionnement du poêle joue un rôle important dans sa capacité à diffuser efficacement la chaleur dans tout le logement. Pour que votre poêle à bois répartisse l’énergie qu’il crée de façon constante dans la maison, il est indispensable de l’installer dans l’étage du bas. Effectivement, il faut savoir que la chaleur diffusée par ce chauffage monte. Ainsi, un poêle se trouvant au rez-de-chaussée sera plus à même de répartir sa chaleur dans les pièces à l’étage.

Vous avez également la possibilité de renforcer la diffusion de la chaleur de votre poêle à bois en plaçant des évents au plafond de la pièce qui accueille le poêle ainsi que dans toutes les pièces de l’étage à chauffer. La chaleur de convection produite par la poêle montera à travers votre plafond et se propagera dans les autres pièces dotées des évents. Cette technique permet une meilleure efficacité énergétique dans l’ensemble du logement.

Réaliser un feu durable pour un meilleur chauffage

L’un des facteurs qui favorisent la performance de votre poêle à bois et sa capacité à chauffer la maison dans son ensemble est la qualité et la durabilité du feu que vous réalisez pour remplir votre chauffage. L’important est d’apprendre à construire un feu qui génère une chaleur constante sans brûler trop rapidement le combustible.

Pour ce faire, vous devez d’abord savoir que le bois brûle mieux sur un lit de cendres. De ce fait, évitez de vider votre poêle à chaque fois que vous vous en servez. Néanmoins, la quantité de cendres doit être modérée, car en laisser trop peut causer des problèmes. Lorsque le feu est bien allumé, pensez à ajouter une bûche assez imposante au sommet du tas. Celle-ci constituera une source principale de combustible. Pour éviter que votre feu ne s’éteigne trop rapidement, il est conseillé de fermer à moitié les bouches d’aération de votre poêle.

Quand vous souhaitez ajouter une nouvelle bûche dans votre chauffage à bois, veillez à augmenter la taille du feu en utilisant l’évent principal qui y ajoutera plus d’oxygène. Enfin, la qualité de votre feu dépendra grandement du type de bois que vous brûlez. Les bûches bien assaisonnées avec un taux d’humidité d’environ 20 % permettent d’obtenir une combustion optimale. Ces types de bois sont, entre autres, le bouleau, le chêne et le frêne. Les bûches de ces arbres ont l’avantage de brûler lentement et de créer des feux produisant une chaleur constante et durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenue

Maison-Mag est animé quotidiennement par des équipes toujours prêtes à vous faire découvrir de super astuces maison et jardin ! Retrouvez des actualités, des trucs et astuces, des tutos… pour mener à bien votre projet de construction, d’extension, de rénovation, d’aménagement ou de rénovation de maison/appartement.